Avec les 25 ans d’un jumelage, de grands moments d’amitié pour Beaumont

Imprimer

Très tôt le vendredi matin 9 mai une intense agitation règne devant le collège Molière. Une délégation part pour la ville allemande de Bopfingen afin de fêter les 25 ans du jumelage unissant les deux cités. Le voyage est sans histoire mais bien long ! Heureusement les retrouvailles chaleureuses pour les uns et les découvertes pour les autres ont vite fait de gommer la fatigue et avec le pot de bienvenue du Maire, G. Bühler, puis l’installation dans les familles d’accueil commencent les moments de partage.

La matinée du samedi 10 est consacrée à une visite des réalisations de la dynamique municipalité, crèche, école de musique ou autres. La nature tient une place de premier plan dans les préoccupations des hôtes allemands. A force de sélections, ils ont réussi à reconstituer des aurochs ! Et ces pacifiques bovidés ne demandent qu’à poser pour les photos des visiteurs français. Une collation prise en commun, la visite d’un château et de villages typiques, font passer le temps trop rapidement jusqu’à la soirée officielle. Allocutions des personnalités, échange de cadeaux, exécution des hymnes, précèdent la signature du document bilingue réactualisant la charte de jumelage par les Maires et les présidentes des deux comités. Avec tout cela il y a largement de quoi mettre l’assistance en appétit pour un banquet animé par divers groupes locaux ainsi que les très appréciés danseurs de bourrée qui ont accompagné la délégation française.

Le dimanche 11 est dominé par une promenade sur le site, proche de Bopfingen, d’imposants vestiges des fortifications que les Romains avaient bâties (sans succès) pour protéger leur empire des invasions barbares. C’est le prétexte à de multiples réjouissances, du défilé de mode romaine au repas. Et s’il apparaît qu’ils n’étaient peut-être pas fous ces Romains, la convivialité et l’amitié s’épanouissent sans réserve malgré les bourrasques d’un Saint de glace Allemand. Et il y a bien des regrets le lundi 12 au moment du départ pour le retour.

 25 ans du jumelage (1)
 25 ans du jumelage (2)
 25 ans du jumelage (3)

Le diaporama du voyage des 25 ans


Revue de presse :

Une amitié solennellement renouvelée

Les 25 ans du jumelage ont été fêtés lors d'une cérémonie officielle

Martin Bauch

(Traduction de l'article de l'Ipf- und Jagstzeitung du 13 mai 2014 - Marie-Lou Dompnier)

aricle original en allemand

BOPFINGEN - Lors d'une cérémonie officielle, Bopfingen a célébré les 25 ans du jumelage avec la ville de Beaumont en France. Dr. Gunter Bühler et son homologue français Alain Dumeil ont consolidé l'amitié des deux villes par une déclaration d'intention commune.

Rarement fête fut célébrée aussi solennellement à Bopfingen que celle des 25 ans du jumelage avec Beaumont. Rarement la salle Staufer à Schlossberg brilla d'un tel éclat européen que ce soir-là. Le programme établi au préalable n'était pas un secret. Cependant, l'atmosphère à la fois détendue et solennelle a surpris et en même temps visiblement ému les invités réunis dans la salle Staufer pour cette soirée. Dans un style décontracté à la française, les 2 animateurs de la soirée Silke Hampp et Lars Reckermann ont piloté le programme de la fête. Elle en français, lui en allemand de Westphalie. Tous deux étaient en harmonie avec le cadre international tout comme l'était la présence des invités de l'autre ville jumelle de Bopfingen, Russi en Italie.

Un événement important

Ce qui préoccupait le Maire, M. Bühler dans son mot d'accueil, c'était le choix de termes adaptés à la solennité du moment: "Que dire lors d'un événement aussi important pour notre ville? La fête du jumelage avec Beaumont est aussi un joyau de l'amitié. De l'amitié entre les peuples d'Europe à laquelle Bopfingen et Beaumont ont apporté leur contribution" a-t-il déclaré. La députée européenne Inge Gräßle souligna l'importance de cette longue amitié. "L'amitié franco-allemande n'est pas un club fermé. En tant qu'Européens nous devons aussi nous ouvrir à nos partenaires et amis de l'Est et leur tendre la main." Mais l'amitié franco-allemande est sans aucun doute la base d'une Europe unie. "C'est à cela que nous devons continuer à travailler à l'avenir", a dit Mme Gräßle.

Sans tarder, Bopfingen et Beaumont donnèrent suite aux paroles de Inge Gräßle par des actes. Dans une déclaration d'intention commune, les deux villes de Bopfingen et de Beaumont renforcèrent leur amitié et leur coopération sur le plan culturel et social. Les signatures du Maire, M. Bühler et de son homologue français, Alain Dumeil, scellèrent cette déclaration.

Pour M. Dumeil, c'est un bon et un jeune jumelage. Il s'agit de l'entretenir. En tout cas, ce n'est pas l'engagement qui fait défaut, de part et d'autre.

Par là, il était fait aussi allusion aux deux présidentes des comités de jumelage de Bopfingen et de Beaumont, Sigrid Göggelmann et Noëlle Mathieu. Les deux femmes ont eu un rôle déterminant dans la réussite de l'organisation de la fête.

Un exemple impressionnant

C'est le responsable des finances Karl Kurz qui prit la parole en remplacement du Conseiller du Land (la région) Klaus Pavel. Il présenta la longévité du jumelage comme un exemple de continuité, de progrès, de constance et d'amitié.

La qualité de la longue amitié entre les deux villes de Bopfingen et de Beaumont a impressionné les hôtes français. Il y avait bien lors de cette soirée à Bopfingen l'esprit culturel et social d'une maison commune "Europe". Sincère et vrai.


Un toast à l'amitié

Très belle soirée à l'occasion du 25ème anniversaire du jumelage des villes

de Bopfingen et de Beaumont

Le comité de jumelage de Bopfingen a fêté samedi soir dans la salle Staufer à Bopfingen-Schlossberg le 25ème anniversaire du jumelage franco-allemand des villes de Bopfingen et de Beaumont avec de nombreux invités français et une délégation de la ville jumelle de Russi.

Gabi Neumeyer

(Traduction de l'article de la Schwäbische Post du lundi 13 mai 2014 - Marie-Lou Dompnier)

aricle original en allemand

Bopfingen. Ce fut une belle soirée qui commença avec solennité et se termina dans la joie autour d'un repas animé de divertissements variés.

Le déroulement du programme était conduit par la journaliste libérale Silke Hampp et le rédacteur en chef de la Schwäbische Post, Lars Reckermann, sous forme de brèves et charmantes interventions.

Le maire de Bopfingen, Dr. Gunter Bühler et son homologue de Beaumont, Alain Dumeil ont salué ce "jour de l'amitié entre l'Allemagne et la France" (Bühler). M. Dumeil a souhaité que le jumelage continue de nombreuses années encore. Tous deux ont souligné l'engagement des comités de jumelage et de leurs présidentes Sigrid Göggelmann et Noëlle Mathieu et ont évoqué un jumelage très vivant, porté par de nombreux citoyennes et citoyens.

C'est presque avec un frisson d'émotion que l'on écouta l'harmonie municipale interpréter les hymnes nationaux ou l'hymne européen avant le discours officiel de la députée européenne, Dr. Inge Gräßle. Mme Gräßle évoqua le rôle central des relations d'amitié entre les peuples dans le processus d'unification européen. Elle félicita Bopfingen et Beaumont pour leur 25 ans d'amitié mais aussi Beaumont et Russi pour leurs 10 ans d'amitié. "L'Europe que nous connaissons aujourd'hui ne serait pas imaginable sans l'engagement de citoyens comme vous" déclara-t-elle. Les jumelages de villes sont le fondement des amitiés entre les peuples et l'amitié franco-allemande justement est la base sur laquelle des relations amicales peuvent se construire dans toute l'Europe.

Karl Kurz, le responsable des finances du district de l'Ostalb (Jura Souabe) transmit les souhaits du conseiller du Land (la région) Klaus Pavel. Il souligna l'importance des valeurs communes européennes que sont la liberté et la solidarité et désigna la diversité de l'Europe dans l'unité comme le but à atteindre. Un moment de grande valeur symbolique fut le renouvellement du contrat de jumelage par les maires et les présidentes des comités.

Dans une brève interview Sigrid Göggelmann et Noëlle Mathieu déclarèrent combien l'amitié italo-franco-allemande était importante pour elles personnellement. Pour Mme Mathieu "cette amitié, c'est le partage de moments heureux" et Mme Göggelmann indiqua que la rencontre de jeunes était pour elle chaque année le moment le plus important.

Selon la devise "les petits cadeaux entretiennent l'amitié" furent aussi échangés des cadeaux-souvenirs. Ils semblaient cependant d'une taille et d'un poids certains. M. Bühler fit cadeau à M. Dumeil d'une ammonite visiblement bien lourde. M. Dumeil remit à son homologue les silhouettes des deux villes taillées dans la pierre volcanique d'Auvergne.

De la part de Mme Göggelmann, Mme Mathieu reçut un modèle réduit du guerrier celte qui se trouve depuis quelques mois à Beaumont. En échange, un beau paysage de France sera bientôt accroché dans le local du comité de jumelage de Bopfingen. La remise des cadeaux fut accompagnée de paroles de remerciements très personnelles qui exprimaient une grande et sincère estime réciproque.

Le délicieux menu avec entrée-plat-dessert était assorti d'un magnifique programme de divertissement avec les prestations des Yello-feet-dancers" de l'Association de gymnastique de Bopfingen, des "Ostalbhurgler" et d'une groupe de danses folkloriques de Beaumont. La soirée se termina en musique avec l'harmonie municipale de Bopfingen.